Le service Véligo Location est lancé !

 

Proposé par Île-de-France Mobilités dans le cadre du plan de développement de l’usage du vélo dans les trajets du quotidien, Véligo Location est un service de location longue durée de vélos à assistance électrique.


Depuis le 11 septembre 2019, 10 000 vélos électriques sont progressivement mis en location pour tous les Franciliens.

 

Pour s’abonner, les Franciliens peuvent s’inscrire sur le site Internet veligo-location.fr pour louer un vélo pour une durée de six mois(2) (renouvelable une fois pour 3 mois supplémentaires) à un tarif de 40 euros par mois(1), comprenant la réparation et l’entretien du vélo.

L’abonnement mensuel peut être pris en charge à hauteur de 50 % par l’employeur, seul ou en complément de l’abonnement Navigo pour les voyageurs faisant des trajets intermodaux.

 

Afin de garantir le confort de tous, des offres complémentaires de service, comme la location d’accessoires ou d’assurances (vol et dommages), sont proposées aux clients. Des tarifs réduits sont également possibles.


L’offre Véligo Location est disponible partout en Île-de-France.

Pour le récupérer, les Franciliens ont le choix entre venir le chercher dans l’un des 250 points de location que ce soit des bureaux de poste ou autres sites du groupe La Poste, des vélocistes, des parking Urbispark et des vélocistes partenaires.

Il est également possible de le faire livrer directement sur le lieu de leur choix comme leur domicile ou leur lieu de travail.

Pour connaître les points de retrait sur votre territoire, rendez-vous sur la page d’accueil de https://www.veligo-location.fr/# sur la carte interactive (cocher « Location).

 

 

QUE FAIRE SI L'ETAT CIVIL FIGURANT SUR VOTRE CARTE ELECTORALE COMPORTE UNE ERREUR ?

 

LE NOUVEAU TRI SELECTIF A PARTIR DU 1ER MAI 2019

 

C'est FACILE !

Suivez les nouvelles consignes :

1/ C’est un emballage ? Déposez-le dans le bac de tri !

2/ Inutile de le laver, il suffit de bien le vider.

3/ Déposez vos emballages en vrac dans le bac (pas dans un sac).

Désormais, plus de doute : à SAINT-GERMAIN SUR MORIN, tous les emballages se trient !

 

Emballages : tous dans le même bac !

 

A compter du 1er mai à Saint-Germain sur Morin, vous pourrez déposer tous vos emballages dans le bac de tri.

La nouveauté : tous les emballages plastiques sont maintenant recyclés et valorisés.

Plus de recyclage

Jusqu’à présent, seuls les bouteilles et flacons en plastique pouvaient être déposés dans le conteneur de tri aux côtés des emballages en métal, en papier et en carton. Les autres emballages en plastique devaient être jetés avec les ordures ménagères car on ne savait pas les recycler. Ces emballages étant de plus en plus nombreux, tous les acteurs du tri, de la collecte et du recyclage ont travaillé ensemble afin de tester des méthodes pour les recycler. Moderniser les centres de tri, trouver des débouchés pour le plastique recyclé… Des solutions ont été trouvées et aujourd’hui, pour recycler plus, il suffit de trier plus d’emballages !

 

Qui est concerné ?

Il faudra attendre plusieurs années avant que toutes les communes françaises puissent recycler tous les emballages. Notre commune, comme toutes les communes du Pays Créçois et la majeure partie des communes de Val d'Europe Agglomération (exception faite de Villeneuve le Comte et Villeneuve Saint-Denis, pour le moment) va participer au projet piloté par Citeo et le SMITOM du Nord Seine et Marne.

Vos proches qui habitent dans des communes voisines ne sont peut-être pas encore concernés. Ils le seront bientôt, mais en attendant, ne soyez pas étonnés si les consignes diffèrent chez eux.

 

Et en pratique ?

Les nouvelles consignes de tri dans la commune remplacent les consignes nationales (notamment celles présentes sur les emballages).

Pour vous aider :

1/ C’est un emballage ? Déposez-le dans le bac de tri !

2/ Inutile de le laver, il suffit de bien le vider.

3/ Déposez vos emballages en vrac dans le bac (pas dans un sac).

 

A recycler :

Dans le bac de collecte sélective de couleur BLEU (ou JAUNE) : emballages en métal, en papier, en carton, briques alimentaires et tous les emballages en plastique, sans exception ! Quelques exemples : bouteilles, flacons de salle de bains, bidons de lessive, pots de yaourts, barquettes de beurre, de viande, films, blisters et sacs plastiques, pots de crème cosmétique ou encore boîtes de poudre chocolatée…

Dans le conteneur à verre : emballages en verre.

 

Vous souhaitez poser une question : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

 

 

Information de l'AMF (Association des Maires de France)

 

REFERENDUM D'INITIATIVE PARTAGEE CONTRE LA PRIVATISATION D'AEROPORTS DE PARIS

 

Le Conseil Constitutionnel a donné son accord. Un décret paru ce matin MERCREDI 12 JUIN 2019 au Journal officiel  fixe à demain

JEUDI 13 JUIN le début de la période de recueil des soutiens à la proposition de loi s’opposant à la privatisation de la société Aéroports de Paris,

dans le cadre d'une procédure de référendum d'initiative partagée.

Cette période durera neuf mois, donc jusqu’au 12 mars 2020.

À l’issue de cette période, si le texte a recueilli plus de 4,7 millions de soutiens,

il devra être examiné sous six mois par le Parlement, ou faire l’objet d’un référendum.

 

L'opposition à ce projet a déposé une proposition de loi et demande que soit activée la procédure prévue à l'article 11 de la Constitution :

si sa proposition de loi recueille le soutien d'1/10è des électeurs inscrits sur les listes électorales, la proposition de loi sera examinée par les deux chambres dans une période de 6 mois après la publication au Journal Officiel de la décision du Conseil Constitutionnel. Faute de quoi, le président de la République est dans l'obligation de soumettre le texte à référendum.

Tout le dispositif est détaillé dans la loi organique du 6 décembre 2013 et le décret n°2014-1488 du 11 décembre 2014.

En savoir + sur le référendum d'initiative partagée

 

A Saint-Germain sur Morin, quand et comment voter ?

 

A partir du 13 juin, vous avez 3 possibilités : 

 

  •  Si vous n'avez pas accès à Internet, une série de points d'accès est mise à disposition des électeurs dans la commune la plus peuplée de chaque canton.

Pour Saint-Germain vous devez donc vous rendre à SERRIS :

Champs-sur-Marne
Chelles
Claye-Souilly
Combs-la-Ville
Coulommiers
La Ferté-sous-Jouarre
Fontainebleau
Fontenay-Trésigny
Lagny-sur-Marne
Meaux
Melun
Mitry-Mory
Montereau-Fault-Yonne
Nangis
Nemours
Ozoir-la-Ferrière
Pontault-Combault
Provins
Dammarie-les-Lys
Savigny-le-Temple
SERRIS
Bussy Saint-Georges
Villeparisis

 

  •  Vous pouvez déposer votre soutien sur un formulaire Cerfa : les communes citées préalablement recueillent les soutiens déposés par les électeurs sur un formulaire papier, donc rendez-vous à SERRIS.

Si vous ne disposez ni d'une carte d'identité, ni d'un passeport, vous serez obligé de passer par le dépôt du formulaire en mairie. Vous devrez alors fournir l'une des pièces exigibles lors d'un scrutin ( une carte vitale avec photo, un permis de conduire…)