Le Mot du Maire

 

Pour la présentation et le vote du Budget Primitif 2017, la nouvelle municipalité a obtenu l’unanimité de sa majorité mais aussi le soutien des listes minoritaires représentées au Conseil Municipal. (seuls deux conseillers d’opposition dissidents se sont abstenus). 

Il est vrai que les représentants de l’opposition avait été associés aux travaux de préparation budgétaire et il serait bien dommage de se priver de l’expérience des têtes de listes minoritaires (M. Gaillard a été Maire et M. Corcy, 1er Adjoint aux finances) alors que ceux-ci ont démontré qu’ils souhaitaient faire passer l’intérêt général avant les postures partisanes.

Le budget présenté prévoit, malgré la baisse de la dotation de l’Etat, passée de 528 000 € en 2013 à 410 000 € en 2016, de ne pas augmenter les taux communaux de taxation (Foncier et Habitation).

Par une gestion rigoureuse, des investissements permettant une plus grande productivité des services municipaux et une gestion qualitative des ressources humaines, les élus ont souhaité pouvoir conserver une marge de manœuvre financière permettant de programmer les investissements nécessaires à la collectivité, en particulier la voirie, la réalisation d’une extension du gymnase et le réaménagement des locaux des services techniques municipaux. L’endettement global restera toutefois contenu à moins de 900 euros par habitant. 

Les services à la population existants seront maintenus à leur niveau budgétaire (ex : centre de loisirs périscolaire coût de fonctionnement : 730 000 €) et des services nouveaux sont mis en place (accueil Ados-Jeunesse le mercredi et durant les vacances scolaires).

L’équipe municipale promet même qu’il restera quelques centaines d’euros disponibles pour venir embellir et colorer la cité par des mises en scène de nouvelles plantations florales.

 

Le Maire,

Gérard GOUROVITCH



 

 

 

 

Informations supplémentaires